changement de programme....

Alerte expulsion . ..
Nous habitons le 2, route des Romains depuis presque 6 ans. L'huissier est passé ce mercredi 24 octobre pour nous mettre en demeure de quitter les lieux pour... le lendemain. On nous demande de mettre six années de vie en carton en une nuit. Il leur faut se dépêcher pour ne pas atteindre la date du 1er novembre, début de la trêve hivernale. Si nous sommes expulsés avant la date limite, nous aurons certainement moins froid cet hiver. Quant à l'atelier Papier Gâchette, après les nombreux rebondissements survenus depuis ce printemps dans le processus de relogement, l'expulsion du site laisse douter de la concrétisation rigoureuse des engagements de la Mairie. Depuis une semaine, l'association était censée avoir les clés d'un atelier qui a été spécialement aménagé (pour la modique somme de 120000 euros). Mais après moult imbroglios internes à la Cus, celle-ci n'est plus en mesure de laisser ce lieu à Papier Gâchette et lui demande de déménager au plus vite dans un autre site, présentement en état de friche. Le déménagement promis sans histoire paraît aujourd'hui douteux même si la C.U.S. se veut rassurante: elle promet malgré les menaces d'expulsion que Papier Gâchette aura toujours accès à son atelier de la route des romains via des rendez-vous avec l'huissier. Combien de temps l'association sera-t-elle entre un local dont elle n'aura plus les clefs, et un autre en travaux ? Papier Gâchette n'a pas à faire les frais de leur mauvaise gestion. Alors que faire ? Nous avons une semaine devant nous, durant laquelle tout est à craindre. Nous comptons bien faire un maximum de bruit autour de cette histoire, parles-en à ta grand'mère, à ton voisin, si tu veux appeler les élus pour les mettre en face de leur responsabilité, fais donc ! Il faut que l'expulsion ne passe pas inaperçue, et pour ça, s'il y a un max de monde pour observer leur manège, c'est mieux. Alors si tu te sens l'âme d'un agitateur, et que tu es prêt à rameuter tes amis, envoie-nous un mail à zik@no-log.org avec « je suis prêt à avertir tant de personne tôt le matin, voici mon contact ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire